UA-35208504-1
Août 052019
 

Édition Printemps – Été 2019

Les sociétés contemporaines sont en pleine mutation. Ces évolutions rapides – d’aucuns diraient trop rapides – nécessitent des ajustements dynamiques de la part de toutes les sphères de l’activité humaine. Dans ces batailles quotidiennes vers un monde radicalement nouveau que nous souhaitons tous meilleur, la philosophie et l’épistémologie sont des aides précieuses, indispensables. Comment penser les nouvelles formes d’union ou de parentalité, les nouveaux développements de la politique ou de la religion, la place de la femme dans les sociétés occidentales comme ailleurs ?
Ce numéro aborde ces sujets de fond… en profondeur. Pour la première fois vous pourrez lire un résumé de chaque article propre à éclairer vos choix prioritaires. Nous espérons que cette nouvelle édition contribuera
au lot des satisfactions qui accompagnent souvent la belle saison ! Bonne lecture et un très bel été à vous toutes et tous.

Articles

  • René Guénon en Philosophie des relations internationales : de l’Un au Pluriel
    David Cumin

    Résumé
    Pour l’auteur « René Guénon a davantage écrit sur l’hindouisme ou sur les religions de l’Extrême-Orient que sur l’islam. Pourquoi n’est-il pas resté catholique ? Pourquoi avoir choisi l’islam (sunnite) ? Parce qu’en Égypte, Guénon a rencontré une tradition vivante, alors que la France ne vivait plus dans la tradition catholique. Ce n’était pas l’islam qui l’intéressait, mais la Tradition ». Il ajoute « les pays musulmans continuent de vivre dans l’islam, alors que les pays chrétiens ont été déchristianisés, subissant de plein fouet le choc de la sécularisation ou de la laïcisation ». David Cumin analyse ici le pourquoi d’un tel cheminement.

  • Le retour des suffragettes ?
    Elvira Groezinger

    Résumé
    Après avoir fait un bref historique du mouvement féministe occidental Elvira Groezinger se demande si ses avancées notables ne sont pas aujourd’hui mises en danger par un activisme extrême qui bien loin de combattre les dernières inégalités ne semble pas plutôt les renforcer.

  • Pierre Janet récapitulationniste : indications pour une critique éclairée
    Isabelle Saillot

    Résumé
    Les idées évolutionnistes de Pierre Janet relèvent de la récapitulation spencérienne. Ribot, Baldwin et Jackson, en avaient fait le fondement de leurs travaux. La biologie moderne a invalidé ces positions, constituant l’assise épistémologique des recherches de Janet. Ses travaux expérimentaux conservent pourtant leur pertinence.

  • Boys without Dads
    Philip Carl Salzman

    Résumé
    The author asks the question if the so called “new family” may not be a path towards an unknown pattern which may be dangerous for mankind.

  • Populismes et anti-populismes. Réflexions sur l’âge des démagogues.
    Pierre-André Taguieff

    Résumé
    Dans ce texte, l’auteur montre qu’en réalité « le populisme est un style politique compatible avec toutes les grandes idéologies politiques : libéralisme, conservatisme, socialisme, nationalisme, etc. Il est dénué de spécificité idéologique ». Ce qui est une explication inédite. Il en fait alors l’historique jusqu’à observer par exemple que la « valse des étiquettes stigmatisantes ou diabolisantes – « extrême droite », « extrémisme de droite », « droite radicale », « radicalisme de droite », etc. – masque l’absence de conceptualisation des phénomènes politiques ainsi désignés ». Une tâche que Pierre-André Taguieff tente ici de combler.

Comptes-rendus



Please follow and like us:
error